Foire aux questions

PROJET DE PLAN D’ORGANISATION SCOLAIRE AU SECONDAIRE

1. En quoi consiste le projet de plan d’organisation scolaire au secondaire?

Le projet de plan d’organisation scolaire proposé pour le secondaire vise à capitaliser sur les forces vives des milieux afin de bâtir une offre de services riche, diversifiée et complémentaire au secondaire, qui sera en vigueur pour la rentrée 2013.

Le projet comporte trois volets :

      • Volet I – Une consultation publique réalisée par le Conseil des commissaires autour : d’une nouvelle offre de services à Brossard – dont la création d’une école secondaire dédiée au Programme d’éducation internationale (PÉI); de l’avenir de l’école innovatrice au secondaire; et d’une offre de services continue pour les élèves ayant un trouble grave du comportement, de l’adaptation ou en santé mentale.
      • Volet II : Une démarche d’analyse et de réflexion réalisée par les écoles secondaires dans le but d’en arriver à ce que chaque école de secteur se dote d’un projet pédagogique particulier unique et distinctif, qui sera ouvert à l’ensemble des élèves sur le territoire de la CSMV.
      • Volet III : Des chantiers qui se travaillent en parallèle, dont l’évaluation de la mise en place d’une école des 15-18 ans et d’une école hôtelière.

Afin de voir la vue d’ensemble du projet de plan d’organisation scolaire, consultez l’annexe I du document de consultation, disponible sur le www.csmv.qc.ca/secondaire.

2. Sur quoi vous êtes-vous basés pour élaborer ce projet?

Avant d’amorcer l’élaboration du projet de plan d’organisation scolaire, un travail important a été fait afin de bien comprendre les besoins de la population et de dresser un portrait juste de la situation de nos écoles secondaires.

– Pour ce faire, le Service de l’organisation et du transport scolaire a procédé à une analyse approfondie de la clientèle des écoles secondaires (répartition géographique des élèves, bassins d’alimentation, taux d’occupation des écoles…)

– De plus, deux études portant sur notre offre de services ont été réalisées au cours des dernières années auprès de la clientèle ciblée, soit les parents d’enfants de 5e et de 6e année.

3. Quelles sont les conclusions de ces études?

Ces études nous ont permis de :

– Cibler les changements pouvant être apportés à l’école primaire et secondaire publique qui pourraient inciter ces parents à y inscrire leur enfant.

– Connaître les besoins et les attentes de ces clientèles face aux points à améliorer au niveau de l’offre de services de la Commission scolaire Marie-Victorin.

4. Quels constats vous amènent à revoir l’offre de services au secondaire de la CSMV?

– Les besoins et les intérêts des élèves ont évolué au cours des dernières années.

– Le secondaire subit, depuis quelques années, une diminution de la clientèle, notamment en raison d’une décroissance démographique qui se poursuivra au cours des prochaines années.

– L’analyse des clientèles des écoles démontre que 55 % de nos élèves ne vont pas à leur école secondaire de secteur.

– La CSMV se soucie des taux de diplomation et de réussite préoccupants de ses écoles.

Par ailleurs, la CSMV veut assurer une continuité entre son offre de services au primaire et celle au secondaire. Entre autres, on retrouve au primaire une école de musique et une école internationale.

5. Qu’est-ce que le projet de plan d’organisation scolaire propose de nouveau pour l’offre de services au secondaire?

Ce projet de plan d’organisation propose d’actualiser l’offre de services des écoles secondaires de la CSMV en fonction des intérêts et des besoins nouveaux des élèves et de leurs parents. À cet égard, il vise à :

      • doter chaque école d’une couleur-école qui soit unique, pertinente et vraie;
      • ouvrir les concentrations à tous les élèves du territoire;
      • offrir le transport aux élèves de ces concentrations.

Il faut préciser que les écoles secondaires demeureront des écoles de secteur et conserveront donc leur bassin d’alimentation. Il prévoit également le transport des élèves vers l’école de leur choix (dans le cas des concentrations).

6. Concrètement, par rapport à l’offre de services actuelle des écoles secondaires de la CSMV, qu’est-ce que ce projet apportera de nouveau pour les élèves sur le territoire?

Actuellement, certaines écoles secondaires de la CSMV offrent, aux élèves d’un secteur désigné, des projets pédagogiques particuliers. Toutefois, il peut arriver que les mêmes projets soient offerts dans plusieurs écoles (par exemple, cinq écoles offrent la concentration multisport et trois écoles offrent une concentration musique, chacune ayant sa spécialité).

Ce projet de plan d’organisation scolaire propose tout d’abord d’actualiser l’offre de services des écoles et de la spécialiser encore davantage en optimisant nos ressources et en les regroupant en un seul et même lieu. Chaque école aura donc un projet pédagogique particulier qui sera unique, et ce, afin d’être complémentaire. En résumé :

      • les élèves de tout le territoire de la CSMV auront accès à un plus grand choix et à de nouveaux projets pédagogiques et ce, sans être limités à leur école de secteur;
      • les élèves qui s’inscriront dans l’un de ces projets, auront accès gratuitement au transport scolaire.

7. Qu’est-ce qu’on entend par une offre de services unique, pertinente et vraie?

      • Qu’elle réponde aux besoins et aux intérêts de la clientèle.
      • Qu’elle offre quelque chose d’unique par rapport à ses compétiteurs.
      • Qu’elle soit en lien avec les forces vives et les caractéristiques des milieux.

Cela implique donc un important travail de réflexion et d’analyse réalisé par chaque direction d’école secondaire avec leur équipe-école et leur conseil d’établissement, et ce, en complicité et en complémentarité avec les autres écoles secondaires.

8. Les élèves du secondaire n’ont-ils pas l’obligation de fréquenter leur école de secteur?

Chaque élève est, en effet, assigné à une école secondaire de secteur en fonction de son lieu de résidence. L’une des grandes nouveautés que propose le plan d’organisation scolaire au secondaire est de permettre aux élèves de choisir la concentration qu’ils désirent, et ce, sans être limité à leur secteur-école.

9. Est-ce que la baisse au secondaire est généralisée et ressentie de la même façon sur tout le territoire de la CSMV?

La baisse de clientèle se vit de la même façon sur l’ensemble de notre territoire, tant dans le secteur de Brossard que de Longueuil.

10. On voit pourtant qu’il y a mini baby-boom au préscolaire et au primaire. Cela ne devrait pas se faire sentir sous peu et augmenter la clientèle au secondaire?

Malgré l’augmentation qui se vit au primaire, la clientèle du secondaire sera en baisse jusqu’en 2016 pour reprendre ensuite une lente ascension. Toutefois, il faudra attendre en 2021 avant de retrouver, au secondaire, les clientèles actuelles! À titre d’exemple, au secondaire seulement, on aura perdu entre 2008 (12 915) et 2014 (10 108), soit quelque 2 807 élèves, représentant une perte de plus de 100 postes, toutes catégories d’emploi confondues, dans nos écoles!

11. Est-ce que la création d’une école dédiée au Programme d’éducation internationale (PÉI) va entraîner la disparition des concentrations offertes actuellement dans certaines écoles secondaires de la CSMV?

Non, puisque l’hypothèse soumise à la consultation prévoit le maintien de deux autres points de services sur le territoire. Cela dit, les élèves visés par la disparition de leur concentration auront priorité d’inscription à la nouvelle école dédiée au Programme d’éducation internationale (PÉI) pour la 1re année d’implantation, et bénéficieront du transport scolaire.

12. Qui est impliqué dans ce projet de plan d’organisation scolaire au secondaire?

Ce projet de plan d’organisation scolaire est un projet rassembleur qui sollicite l’implication de tous les acteurs du milieu concernés, soit les directions d’écoles et de services, les équipes-écoles, les syndicats, le comité de parents, les élèves, les parents et même les partenaires de la CSMV. Sa réussite repose sur la participation du plus grand nombre.

13. Quelle proportion d’élèves sur le territoire de la CSMV va à l’école privée?

25 % des élèves de notre territoire vont à l’école privée.

14. Est-ce que ce plan d’organisation scolaire est lié au contexte de compressions budgétaires imposées par le gouvernement?

Aucunement. Il n’existe aucun lien entre les deux.  L’objectif de ce plan est de mieux desservir la clientèle sur le territoire. Le projet de plan d’organisation scolaire au secondaire n’est pas une mesure d’économie, mais un projet de développement qui vise à assurer l’avenir de nos écoles.

15. Quand le plan sera-t-il en application?

Le projet de plan d’organisation scolaire sera adopté par le Conseil des commissaires lors de sa séance publique du 25 septembre 2012, soit tout juste avant la tenue des portes ouvertes des écoles secondaires. Le plan sera effectif à compter du 1er juillet 2013, donc pour la rentrée 2013.

16. Qu’adviendra-t-il des élèves ÉHDAA?

Un vaste chantier en adaptation scolaire est en cours. Celui-ci va se poursuivre en tentant compte du plan d’organisation scolaire.