Rôles et responsabilités d’un administrateur

L’administrateur est considéré comme mandataire de l’organisme qu’il administre. On le dit aussi fiduciaire.

Il doit, dans l’exercice de ses fonctions, respecter les obligations qui lui sont imposées et agir dans les limites des pouvoirs qui lui sont conférés.

Il doit agir avec prudence, diligence, honnêteté et loyauté dans l’intérêt de l’organisation.

L’administrateur doit éviter de se placer dans une situation de conflit entre son intérêt personnel et ses obligations d’administrateur. Il doit dénoncer tout intérêt qu’il a dans une entreprise ou une association susceptible de le placer en situation de conflit d’intérêts.

L’administrateur ne peut utiliser, à son profit ou au profit d’un tiers, les biens de l’organisation ou l’information qu’il obtient en raison de ses fonctions, à moins qu’il ne soit autorisé à le faire.

(Source : Code civil du Québec)