Préventionniste – Santé sécurité au travail (Agent ou agente d’administration) – Service des ressources humaines – Concours C-18-19-04 – prolongation

Projet particulier – 1 an (avec possibilité de prolongation)
Nous sommes présentement à la recherche de personnes désirant occuper un poste en projet de préventionniste en santé sécurité au travail pour une durée d’un an avec possibilité de prolongation. Sous la supervision de la conseillère en gestion de personnel du secteur de l’assiduité du Service des ressources humaines, le ou la préventionniste en santé et sécurité au travail exerce des fonctions de gestion des activités reliées à la mise en oeuvre des programmes de santé et sécurité au travail (SST) de la Commission scolaire.

Il/elle fait la promotion des meilleures pratiques et voit à la mise en place et au respect des différents programmes en matière de santé et sécurité afin d’assurer un milieu de travail sécuritaire. Il/elle participe au développement et à la promotion d’une culture positive de santé et sécurité.

NATURE DU TRAVAIL
L’emploi de préventionniste en santé sécurité au travail consiste à assister la conseillère en gestion de personnel, selon le mandat défini par cette dernière, dans la gestion de la santé et sécurité au travail.

Cet emploi comporte habituellement l’exercice de l’ensemble ou d’une partie des responsabilités et des tâches suivantes :
– Collaborer à l’élaboration et à la mise en oeuvre d’un programme de prévention;
– Produire diverses statistiques, les interpréter et formuler les recommandations nécessaires;
– Identifier les besoins de formation en santé et sécurité au travail;
– Assurer la promotion d’une culture de responsabilisation positive et de prévention en matière de SST auprès des employés;
– Élaborer et implanter des outils afin de sensibiliser les gestionnaires, les employés et le comité de santé et sécurité sur l’importance de la prévention;
– Participer à l’élaboration des politiques, des programmes, des procédures et des directives en matière SST et en assurer la mise en oeuvre, l’application et l’accompagnement auprès des gestionnaires et employés de la Commission scolaire;
– Élaborer et mettre sur pied des projets pilotes et des activités de prévention;
– Participer aux activités du comité santé et sécurité au travail de la Commission scolaire;
– Effectuer l’analyse des incidents et accidents du travail ainsi que des constats de situation à risque, dans le but d’effectuer des recommandations et des suivis;

QUALIFICATIONS MINIMALES REQUISES
– Diplôme d’études collégiales en technique de l’environnement, hygiène et sécurité au travail, ainsi qu’un minimum de quatre (4) années d’expérience pertinente.
Ou
– Diplôme d’études collégiales dans un domaine connexe, combiné à un certificat universitaire de santé et sécurité au travail, ainsi qu’un minimum de quatre (4) années d’expérience pertinente.

COMPÉTENCES PARTICULIÈRES ET PROFIL RECHERCHÉ
– Être ergonome ou ergothérapeute sera considéré un atout;
– Esprit d’analyse et de synthèse;
– Excellentes habiletés de communication, à l’oral comme à l’écrit;
– Capacité à convaincre, rassembler et travailler en équipe;
– Autonomie et gestion des priorités;
– Connaissance des lois, règlements et normes québécoises en SST;
– Connaissance des conventions collectives en vigueur, un atout;

CONDITIONS D’EMPLOI
Selon le Règlement déterminant certaines conditions de travail des cadres des commissions scolaires et du Comité de gestion de la taxe scolaire de l’île de Montréal.

TRAITEMENT ANNUEL
De 51 902 à 69 201$.

CANDIDATURE
Veuillez faire parvenir votre curriculum vitae accompagné d’un texte exposant les motifs de votre candidature au plus tard le 26 novembre à 16 h 30, en indiquant le numéro de concours C-18-19-04, à Mme Lyne Bélanger, agente de bureau.

Service des ressources humaines
Commission scolaire Marie-Victorin
13, rue Saint-Laurent Est, Longueuil (Québec) J4H 4B7

Télécopieur : 450 670-9604

Courriel : cvcadre@csmv.qc.ca

Veuillez prendre note que seules les personnes retenues pour une entrevue seront contactées.

La Commission scolaire est engagée dans un programme d’accès à l’égalité en emploi et invite les femmes, les membres des minorités visibles, les membres des minorités ethniques, les autochtones et les personnes handicapées à présenter leur candidature.