De nouvelles auteures émergent au CSS Marie-Victorin

Malgré le contexte de pandémie qui nous afflige, le mois de novembre a été particulièrement heureux pour deux membres du personnel du Centre de services scolaire Marie-Victorin, alors qu’elles ont procédé au lancement de leur tout premier roman.

Bien entendu, lancement de livre et COVID-19 se résument à des événements virtuels. C’est donc par le biais de visioconférences que Anne Grondines, enseignante à l’école Tourterelle, et Marie-Michelle Gagné, secrétaire au CSS Marie-Victorin, ont toutes deux présenté leur ouvrage au public.

Étrangement, le fruit de leur imagination a mené chacune des nouvelles auteures à nous proposer des romans policiers. Les styles et les univers qu’elles suggèrent sont toutefois bien différents et sauront certainement transporter leurs lecteurs respectifs.

Nous sommes extrêmement fiers de compter des auteures passionnées parmi les membres du personnel du CSS Marie-Victorin et nous avons très hâte de les lire.

Bravo mesdames!

 

 

Elle est morte à 11h11 – éditions de l’Apothéose

 

25 juillet 1988. Sophie se rend au sommet du mont Royal pour rejoindre une bande d’amis. Le lendemain matin, elle y est retrouvée morte. Les enquêteurs concluent à un accident, mais les proches de Sophie n’y croient pas. Surtout pas Isabelle, sa meilleure amie. Vingt-trois ans plus tard, Isabelle ressent un grand vide. Ni Jonathan son amoureux, ni ses trois beaux enfants, ni sa passion pour la danse n’arrivent à combler ce manque chez elle. Sa sœur Florence et Jonathan remuent ciel et terre pour qu’Isabelle trouve enfin la paix. Et pendant ce temps, des rumeurs de réouverture d’enquête circulent. La mort de Sophie ne serait pas qu’un bête accident ?

Anne Grondines

Photo © Anne Grondines

 

Chute fatale – éditions de l’Apothéose

Alors que sa vie semble avoir pris un bon tournant et que tout lui sourit enfin, Steeve Roy meurt en chutant d’un belvédère à flanc de montagne. Un accident en serait la cause. Deux mois plus tard, un témoignage remet en question cette hypothèse.

 Marie-Michelle Gagné

Photo © Marie-Michelle Gagné

 

Dans la même catégorie :