Le Centre de services scolaire Marie-Victorin voit officiellement le jour!

Longueuil, le 15 juin 2020 — Le Centre de services scolaire Marie-Victorin voit officiellement le jour en cette date du 15 juin 2020.  En effet, le nouveau modèle de gouvernance scolaire mis en place au Québec franchit une étape d’importance puisque les commissions scolaires francophones deviennent, aujourd’hui, des centres de services scolaires. Et, dès l’automne, les nouveaux conseils d’administration seront en place.

Une période de transition

C’est le 8 février dernier qu’a été adoptée et sanctionnée la loi prévoyant à la fois que la commission scolaire devienne un centre de services scolaire et le remplacement du conseil des commissaires par un conseil d’administration. Ce conseil d’administration sera composé de cinq parents, de cinq membres du personnel ainsi que de cinq représentants de la communauté.

En raison du contexte de pandémie, le calendrier de déploiement de la Loi a été revu par les instances gouvernementales et l’entrée en fonction des membres des conseils d’administration des centres de services scolaires francophones a été reportée au 15 octobre 2020.

Des remerciements aux membres du Conseil des commissaires

Depuis le 9 février dernier, les membres du Conseil des commissaires formaient un comité-conseil. Leurs fonctions prennent fin le 30 juin prochain.

En ce sens, la directrice générale, Marie-Dominique Taillon a tenu à souligner leur apport à l’organisation et surtout, l’engagement dont ils ont fait preuve pour la mission éducative : « Si nous pouvons embrasser l’avenir avec assurance aujourd’hui, c’est notamment grâce à celles et à ceux qui ont composé cette organisation et aussi, grâce à toutes celles et tous ceux qui l’ont administrée au cours de ces années. Je souhaite remercier chaleureusement tous les membres du Conseil des commissaires pour leur apport et je tiens à leur assurer que nous poursuivrons, sans relâche et avec détermination, l’objectif que nous avons toujours partagé et qui aura toujours été au cœur de nos actions, soit la réussite des élèves. »

La transition visant l’institution du conseil d’administration se poursuit

Depuis février dernier, c’est la directrice générale qui assume les fonctions que la loi attribuait aux commissaires et au conseil des commissaires et en ce sens, elle poursuivra cette transition jusqu’à l’entrée en fonction du conseil d’administration qui se fera le 15 octobre 2020. La première rencontre de ce conseil se tiendra au plus tard le 23 octobre 2020. Voici, sommairement, les dates révisées pour chacune des étapes devant conduire à cette entrée en fonction du conseil d’administration.

La directrice générale du Centre de services scolaire Marie-Victorin, Marie-Dominique Taillon, invite toutes celles et tous ceux qui répondent aux critères d’admissibilité et qui ont un intérêt pour le secteur de l’éducation à soumettre leur candidature le temps venu pour devenir membre du premier conseil d’administration de l’organisation : « Le système d’éducation public et nos organisations vivent une grande transformation. C’est avec les membres du conseil d’administration, et en tout respect de leur rôle que nous poserons les tout premiers jalons de cette nouvelle organisation qu’est notre centre de services scolaire. Ce sera certes une période riche à tous égards. Nous abordons cette phase avec enthousiasme et nous serons heureux de compter sur ces nouveaux membres pour porter, avec nous, notre mission éducative qui est celle de conduire plus de 42 500 élèves vers leur réussite. »

Le Centre de services scolaire Marie-Victorin

Le Centre de services scolaire Marie-Victorin (CSS Marie-Victorin) offre des services éducatifs à la population des villes de Brossard, de Saint-Lambert et de Longueuil (arrondissements de Greenfield Park, de Saint-Hubert et du Vieux-Longueuil). Il scolarise annuellement environ 43 500 élèves, ce qui le positionne parmi les plus importants centres de services scolaires au Québec. La clientèle issue de l’immigration représente plus de 50 % de la population scolaire et provient de 80 pays. Plus de 30 % des élèves n’ont pas le français comme langue maternelle. Par ailleurs, le CSS Marie-Victorin est l’un des plus importants employeurs de la Rive-Sud avec environ 7 500 employés qui contribuent à sa mission éducative. Il gère un budget de près de 700 millions de dollars.

Pour toute information supplémentaire nous vous invitons à consulter la section Instaurer un conseil d’administration et devenir un centre de services scolaire sur notre site internet.

-30-

Source : Secteur des communications

Dans la même catégorie :