OUVERTURE DES ÉCOLES TOURTERELLE ET DE L’AGORA, UN PROJET HAUTEMENT COLLABORATIF : L’IMPLICATION DE GEORGES ABOU-ATMÉ, ARCHITECTE

Le 8 janvier dernier avait lieu l’entrée officielle des élèves de l’école primaire Tourterelle et de l’école secondaire de l’Agora. Ces deux écoles logent maintenant dans le même bâtiment ultramoderne et à la fine pointe des tendances en pédagogie, conçu et réalisé par Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes, sous la direction d’Yves Dagenais, architecte et associé principal de la firme. Voici le portrait d’une personne ayant collaboré à ce projet d’envergure de la Commission scolaire Marie-Victorin, alors membre de l’équipe de conception, production et surveillance.

  1. Quelle est votre implication dans l’ouverture de l’école primaire Tourterelle et l’école secondaire l’Agora?

  1.  J’ai eu le privilège de participer à toutes les étapes de ce merveilleux projet. Tout d’abord, j’ai eu la chance d’assister aux premiers échanges sur la faisabilité de celui-ci. Par la suite, j’ai contribué aux études de faisabilité, et ce, grâce à la création de différents comités. Jouant le rôle d’architecte, j’ai collaboré au développement des plans de construction ainsi qu’à la coordination du projet avec les autres firmes de professionnels. Comme ce projet me tenait à cœur par son côté innovant, j’ai également été présent sur le chantier de construction. J’ai ainsi troqué ma souris et mon clavier pour mes bottes de construction et mon casque blanc afin de suivre le déploiement du projet; une expérience inoubliable. Bref, j’ai participé rigoureusement et systématiquement à toutes les étapes de ce projet exemplaire.

 

  1. 2. De quoi vous êtes-vous inspiré pour concevoir les plans de cette nouvelle école?
  2. Je tiens d’abord à mentionner que ce genre de projet est le résultat d’une étroite collaboration entre les équipes-écoles, la direction des écoles ainsi que de la direction de la CSMV. L’inspiration provient majoritairement d’un processus transparent basé sur une collaboration entre tous les partis. Sans les nombreuses réunions que nous avons tenues, il aurait été difficilement réalisable de mettre à terme ce projet. Effectivement, il était essentiel de comprendre la philosophie de ces deux écoles afin de concevoir les plans. La vraie source d’inspiration est la pédagogie forte de sens avec des équipes-écoles dévouées et dédiées à la réussite de leurs élèves. Les plans sont ainsi le reflet d’un excellent travail pédagogique quotidien.

 

  1. 3. Quel a été le plus grand défi dans la conception des plans de cette école?
  2. Étant la source d’inspiration, le plus grand défi a été la traduction des besoins pédagogiques de deux écoles alternatives, primaire et secondaire. De plus, la cohabitation de ces deux entités dans une formule harmonieuse et respectueuse fut aussi un défi. Toutefois, grâce à l’appui constant de tous les intervenants, nous avons été en mesure de cibler le mieux possible les enjeux afin de trouver des solutions appropriées au projet. Les besoins pédagogiques ont certainement amené leur lot de défis, mais ils ont aussi conféré un caractère unique au projet.

 

  1. 4. Quel est l’élément du bâtiment de cette école dont vous êtes le plus fier?
  2. Le résultat final du projet est assurément l’élément qui me rend le plus fier. Il est exceptionnel de voir un tel projet pour nos élèves, notre relève, notre future génération et nos futurs concitoyens. L’œuvre dans sa globalité est d’une richesse exemplaire par sa diversité d’espaces répondant directement aux besoins pédagogiques de ces écoles. Tout a été longuement réfléchi, discuté et repensé afin d’optimiser l’enseignement et, par le fait même, l’épanouissement de notre future génération.

 

  1. 5. Selon vous, quel élément de ce nouveau bâtiment sera le plus apprécié des élèves?
  2. Il m’est extrêmement difficile de me prononcer sur le sujet. Comme architecte, j’espère que chaque jeune trouvera un réconfort dans un des différents espaces de l’école. Cette école offre tellement d’endroits innovants, empreints de lumière et de vivacité, que je crois que tous y trouveront leur compte. J’espère également que l’école, dans son ensemble et dans ses particularités, permettra au personnel d’atteindre leurs objectifs. Le personnel est un élément clé dans l’enseignement et l’encadrement des élèves, et nous espérons que cette nouvelle école lui permettra d’optimiser l’approche pédagogique qui y est enseignée.

Dans la même catégorie :