Un projet innovateur à l’école Marcelle-Gauvreau : Des élèves de 3e année développent des compétences en français par la boxe

Il y a quelques années, la boxeuse de l’équipe élite nationale, Myriam Da Silva-Rondeau, a travaillé à l’école Marcelle-Gauvreau. En jasant de sa passion, elle m’a fait découvrir le monde de la boxe. Depuis, j’ai commencé, pour le plaisir, à pratiquer ce sport. À mon tour, j’ai partagé cette passion à mes collègues qui ont accepté d’embarquer dans l’aventure.

L’affection pour l’enseignement et la boxe ont été au cœur de nos discussions. De fil en aiguille, un superbe projet de boxe est né : en effet, durant la première étape, les élèves de 3e année sont montés sur le ring afin de travailler les différentes composantes du volet de français à travers le thème de la boxe.

Au cours de ce projet, les élèves ont réalisé que « La vie, c’est comme la boxe, en 4 mots : avance, encaisse, esquive et progresse. » Effectivement, les élèves ont eu à se retrousser les manches pour faire face à certaines difficultés et, de ce fait, faire preuve de persévérance comme le fait un athlète pratiquant la boxe.  Le temps d’un projet, nous avons joué le rôle d’entraîneur en encourageant, en guidant et en soutenant nos protégés.

Afin de poursuivre cet élan et maintenir l’intérêt pour ce sport, les 3e année ont eu la visite de 2 boxeurs professionnels : Martine Vallières-Bisson et de Sébastien Gauthier. Par la suite, ils ont assisté à une conférence d’Ariane Fortin-Brochu, ex-boxeuse canadienne de renommée mondiale. Cette rencontre fut le point de départ du volet pratique du sport : l’enseignement des techniques propres à la boxe. Pour l’occasion, les élèves avaient affiché leurs fiches descriptives afin accueillir chaleureusement l’ex-olympienne. Cette dernière fut tellement charmée par cet accueil qu’elle a publié des photos sur Internet.  Qui plus est, Myriam, avec toute sa générosité, a écrit à tous les boxeurs sur lesquels les élèves avaient travaillé. Depuis, ces athlètes envoient des messages personnalisés ou des vidéos encourageant et remerciant les élèves de les avoir choisis pour faire leur projet. Il en ressort de beaux échanges avec des modèles ayant une influence positive sur ces derniers. Ce qui rend cette expérience unique, c’est son rayonnement à travers le Canada. De plus, ce projet accrocheur inculque aux jeunes de saines habitudes de vie ainsi qu’une éthique sportive et des valeurs qui les feront progresser autant dans la vie que dans le sport. Il encourage les jeunes à se dépasser et à persévérer afin d’atteindre leur but. Son effet est aussi non-négligeable sur la pratique du sport chez les filles. Ces dernières démontrent un intérêt marqué pour la pratique de la boxe.

Bref, ce projet de boxe s’étend au-delà de ce que j’avais imaginé. Voyons voir quelles autres belles surprises ce projet nous réserve…

Dominique Brossard
Enseignante – 3e année
École Marcelle-Gauvreau

Dans la même catégorie :