Année scolaire 2019-2020 : Budget équilibré à la Commission scolaire Marie-Victorin

Longueuil, le 26 juin 2019 – Le Conseil des commissaires de la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV) a adopté, lors de sa séance publique du 25 juin, un budget équilibré de 491 216 899 $ pour l’année scolaire 2019-2020. Cela représente une augmentation de 40 M$ comparativement à l’an dernier, un montant nécessaire pour faire face à la croissance de la population scolaire sur son territoire.

Tout est en croissance

« À la Commission scolaire, précise sa présidente, Carole Lavallée, tout est en croissance due principalement à l’arrivée de plus 1 200 nouveaux élèves annuellement, l’équivalent de deux écoles primaires. »

Elle ajoute : « Il va sans dire que la croissance de la population scolaire a des effets sur les besoins en ressources humaines (dont les enseignant/es) et en ressources matérielles (dont les écoles que la Commission scolaire construit et celles qu’elle agrandit). Conséquemment, pour fournir des services éducatifs adéquats à tous nos élèves, le budget est en augmentation de 40 M$. »

Taxe scolaire : une diminution à prévoir de façon générale

La Loi sur l’instruction publique vise l’instauration d’un taux unique de taxation scolaire et prévoit l’application d’un régime transitoire, à compter de l’année scolaire 2019-2020. Elle permettra « une baisse graduelle du taux de taxe scolaire applicable aux différentes commissions scolaires, jusqu’à ce qu’un taux plancher, fixé pour la durée du régime transitoire, s’applique à l’ensemble des commissions scolaires ».

L’exemption de taxe scolaire, à l’égard des premiers 25 000 $ de valeur des immeubles sujets à cette taxe, qui a été introduite par la réforme du système de taxation scolaire, est maintenue. Ainsi, le taux de 0,1569 du 100 $ d’évaluation foncière représentera, de façon générale, une diminution du compte de taxe à payer pour les contribuables. Ce taux était de 0,17832 du 100 $ d’évaluation foncière l’an dernier.

Frais administratifs

Le budget prévoit des frais administratifs de l’ordre de 4,15 % et, bien évidemment, la plus large part des dépenses, soit 81,4 %, est destinée aux services aux élèves, soit aux activités d’enseignement, aux activités de soutien à l’enseignement ainsi qu’aux services d’appoint comme le transport et les services de garde.

Des remerciements particuliers

La présidente de la Commission scolaire a tenu à remercier les commissaires membres du Comité de vérification financière, soit mesdames Reine Bombo et Catherine Pelletier ainsi que M. Bruno Marcoux, et enfin messieurs Serge Mainville et Jean-Pierre Picard qui agissaient comme membres substituts.

Au nom du Conseil des commissaires, la présidente a également adressé des remerciements à la directrice du Service des ressources financières, madame Johanne Caron, ainsi qu’aux membres de son équipe. Elle a aussi salué le travail réalisé avec dévouement et engagement par tous les membres du personnel de la CSMV ainsi que l’apport des gestionnaires ayant participé à la préparation et à la présentation de ce budget.

La Commission scolaire Marie-Victorin

Depuis 20 ans, soit le 1er juillet 1998, la CSMV offre des services éducatifs à la population des villes de Brossard, de Saint-Lambert et de Longueuil (arrondissements de Greenfield Park, de Saint-Hubert et du Vieux-Longueuil). Elle scolarise annuellement plus de 41 000 élèves, ce qui la positionne parmi les commissions scolaires d’envergure au Québec. La clientèle issue de l’immigration représente 52 % de la population scolaire et elle est originaire de 80 pays. 31,1 % des élèves n’ont pas le français comme langue maternelle.

Par ailleurs, la CSMV est l’un des plus importants employeurs de la Rive-Sud avec ses 7 000 employés. Elle gère un budget de près de 500 millions de dollars.

Pour plus de renseignements sur le compte de la taxe scolaire, veuillez consulter le site Internet de la CSMV à l’adresse suivante : www.csmv.qc.ca/taxe2019

-30-

Source : Secteur des communications

Dans la même catégorie :