La Commission scolaire Marie-Victorin inaugure la première école hôtelière en Montérégie

Longueuil, le vendredi 12 avril 2019 – La présidente de la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV), Carole Lavallée, a inauguré aujourd’hui l’École hôtelière de la Montérégie, dotant ainsi la région d’un tout premier établissement d’enseignement entièrement dédié au secteur de l’hôtellerie et de l’alimentation. Réalisée grâce à une subvention de 15,1 M $ du ministère de l‘Éducation et de l’Enseignement supérieur, l’École hôtelière de la Montérégie s’inscrit dans le développement d’un pôle civique majeur. Elle peut accueillir, depuis le 30 janvier dernier, jusqu’à 700 élèves dans l’un des programmes de formation professionnelle suivants : Boucherie, Boulangerie, Cuisine, Pâtisserie, Service de la restauration, Sommellerie et Lancement d’une entreprise dans le secteur de l’alimentation. Près de 200 invités et partenaires de l’industrie ont célébré l’événement auquel prenaient part notamment M. Ian Lafrenière, député de Vachon, adjoint parlementaire de la ministre de la Sécurité publique et chef du Caucus de la Montérégie, M. Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, et Mme Sylvie Parent, mairesse de Longueuil et présidente de l’agglomération de Longueuil.

Pensée en fonction de la réussite des élèves

La nouvelle École hôtelière de la Montérégie contribue à la valorisation de la formation professionnelle et des métiers de l’alimentation et du tourisme. Grâce à ses installations spacieuses et à la fine pointe des avancées technologiques, à son restaurant l’Ardoise et à son comptoir de vente, l’École hôtelière de la Montérégie crée une synergie exceptionnelle entre ses enseignants experts, ses professionnels, ses élèves, ses partenaires et la communauté. Elle présente des espaces fonctionnels qui permettent aux élèves d’expérimenter leur futur métier dans tous ses aspects pratiques.

Rappelons que, jusqu’en décembre 2018, c’est au Centre de formation professionnelle Jacques-Rousseau que se donnaient les programmes en alimentation de la CSMV. Ces locaux étant devenus insuffisants pour le nombre d’élèves inscrits, la construction d’une nouvelle école exclusive aux métiers de l’alimentation, moderne, fonctionnelle et facilement accessible s’imposait pour desservir la population de toute la Montérégie.

Une conception architecturale novatrice et durable

La conception architecturale de l’École hôtelière tient compte de l’environnement exceptionnel de l’École qui est située près du marché public de Longueuil et de l’aéroport de Saint-Hubert. Elle a été pensée autour de deux axes principaux : favoriser les échanges entre l’école et son milieu de vie et favoriser la cohésion entre les différents programmes de l’École, notamment grâce à la passerelle qui les relie physiquement et visuellement.

La nouvelle École hôtelière respecte les principes de développement durable tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de ses murs. En effet, le bâtiment se démarque par son efficacité énergétique et utilise des matériaux de construction durables, recyclables, ainsi que des matériaux avec certification FSC. À l’extérieur, tant le choix des végétaux que le niveau d’éclairage et les matériaux durables contribuent à la qualité de l’environnement.

Quelques informations

L’école est située au 4100, chemin de la Savane, à Longueuil. Superficie du bâtiment au sol : 2960 m²
Capacité d’accueil : près de 700 élèves
Firme d’architectes : Menkès Shooner Dagenais Letourneux
Firme d’ingénieurs : BPA Bouthillette, Parizeau et associés
Architecte paysager : BC2
Entrepreneur : Groupe Geyser

À propos de la Commission scolaire Marie-Victorin

La CSMV offre des services éducatifs à la population des villes de Brossard, de Saint-Lambert et de Longueuil (arrondissements de Greenfield Park, de Saint-Hubert et du Vieux-Longueuil). Elle scolarise annuellement plus de 41 000 élèves dans 73 établissements, ce qui la positionne parmi les plus importantes commissions scolaires au Québec. La clientèle issue de l’immigration représente 53 % de la population scolaire et provient de 80 pays. 31,1 % des élèves n’ont pas le français comme langue maternelle. Par ailleurs, la CSMV est l’un des plus importants employeurs de la Rive-Sud avec plus de 4 500 employés réguliers qui contribuent à sa mission éducative. Elle gère un budget de plus de 450 millions de dollars.

– 30 –

Dans la même catégorie :