Deux inaugurations d’écoles dans l’arrondissement de Saint-Hubert

Longueuil, le 13 novembre 2018 –  C’est aujourd’hui que la présidente de la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV), Carole Lavallée, la mairesse de la Ville de Longueuil, Sylvie Parent et la commissaire de la circonscription, Paule Froment ont procédé à l’inauguration officielle de l’école à vocation sportive de Saint-Hubert ainsi que du nouveau bâtiment de l’école du Jardin-Bienville.

« Le développement résidentiel est l’un des principaux facteurs de la croissance du nombre d’élèves à la CSMV.  Nous recevons 1 500 nouveaux élèves par année. Cette croissance représente un véritable défi pour la CSMV. C’est pourquoi nous mettons en œuvre des solutions concrètes pour répondre aux besoins de nos élèves.  Comme on le voit aujourd’hui, notre priorité est de mettre en place des solutions imaginatives implantées dans des milieux naturels et qui encouragent la réussite des élèves. » a déclaré madame Lavallée.

École primaire à vocation sportive

Toute première école primaire à vocation sportive à la CSMV

Le 29 août dernier, la toute première école à vocation sportive du territoire de la CSMV a ouvert ses portes à quelque 205 élèves de l’arrondissement de Saint-Hubert. Située dans le bâtiment qui accueillait jusqu’en juin dernier les élèves de l’école du Jardin-Bienville, cette nouvelle école multisport vise le développement global de l’enfant en encourageant l’adoption de saines habitudes de vie et d’une saine alimentation, tout en favorisant la pratique de sports variés.

« C’est avec beaucoup de satisfaction que nous inaugurons aujourd’hui cette école dont la vocation répond directement au souhait exprimé par la population du territoire », a précisé la présidente de la CSMV, Carole Lavallée. Du même souffle, elle rappelle que la vocation de l’école est le fruit d’un vaste exercice de consultation réalisé auprès des conseils d’établissement et des parents de l’arrondissement. « En mettant l’accent sur l’adoption de saines habitudes de vie, cette école offre aux jeunes qui aiment bouger une motivation additionnelle à apprendre et à se dépasser ».

Accueillant cette année des élèves du préscolaire jusqu’à la 4e année du primaire, des classes de 5e année s’ajouteront pour l’année 2019-2020. Les parents qui souhaitent y inscrire leur enfant pour la prochaine année pourront faire une demande en janvier 2019. S’agissant d’une école non sélective, les places sont donc attribuées, au besoin, par tirage au sort.

Un bâtiment complètement neuf pour l’école du Jardin-Bienville

Les élèves de l’école du Jardin-Bienville ont quant à eux commencé l’année scolaire dans un tout nouveau bâtiment dont l’architecture innovatrice est en harmonie avec son environnement naturel. En plus des zones de jeux modulaires et de ballons, d’autres sections de la cour sont aménagées afin de favoriser les activités de socialisation et la marche en sentier. Toutefois, la particularité de cette cour est sans aucun doute la classe extérieure hémisphérique en gradins de pierres naturelles.

École du Jardin-Bienville

S’intégrant parfaitement au design de la construction, une œuvre d’art de l’artiste Pierre Blanchet intitulée L’Envol orne les murs de l’école en se déployant de chaque côté de l’immense mur-rideau. Du côté extérieur, donnant sur l’entrée des élèves, une forme élancée nous interpelle comme s’il s’agissait d’une imaginative machine volante ou d’un oiseau. À l’intérieur, la même forme peut devenir un papillon ou un cerf-volant, selon notre interprétation.

Réalisée grâce à une subvention de 12,8 millions $ octroyée par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, l’école du Jardin-Bienville peut ainsi accueillir tous les élèves de son secteur. Elle possède quatre classes de maternelle, 24 classes de 1re à 6e année, un gymnase double avec vestiaires, une bibliothèque, une grande salle polyvalente, ainsi qu’une salle de musique.

Agrandissement de l’école Laurent-Benoît à Saint-Hubert

La présidente de la CSMV a profité de cette inauguration officielle pour annoncer le projet d’agrandissement de l’école Laurent-Benoît, aussi à Saint-Hubert, grâce à une subvention gouvernementale de 13,6 millions $. À terme, 14 locaux seront ajoutés pour répondre aux besoins des élèves du secteur.  « Dès la fin de cette année scolaire, nous commencerons les travaux à l’école Laurent-Benoît pour accueillir les nouveaux élèves à la rentrée 2020 », a déclaré madame Lavallée.

À propos de la Commission scolaire Marie-Victorin

Depuis 20 ans, soit le 1er juillet 1998, la CSMV offre des services éducatifs à la population des villes de Brossard, de Saint Lambert et de Longueuil (arrondissements de Greenfield Park, de Saint-Hubert et du Vieux-Longueuil). Elle scolarise annuellement plus de 41 000 élèves, ce qui la positionne parmi les plus importantes commissions scolaires au Québec. La clientèle issue de l’immigration représente 53 % de la population scolaire et provient de 80 pays. 31,1 % des élèves n’ont pas le français comme langue maternelle. Par ailleurs, la CSMV est l’un des plus importants employeurs de la Rive-Sud avec plus de 4 500 employés réguliers qui contribuent à sa mission éducative. Elle gère un budget de plus de 450 millions de dollars.

– 30 –

Source : secteur des communications

Dans la même catégorie :