Agrandissement de l’école Marcelle-Gauvreau à Brossard – Première pelletée

Longueuil, le 16 novembre 2018 – La présidente de la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV), madame Carole Lavallée, a souligné aujourd’hui le début des travaux d’agrandissement de l’école Marcelle-Gauvreau à Brossard, en présence de Mme Doreen Assaad, mairesse de la ville de Brossard, de M. Christian Gaudette, conseiller municipal du district de l’école, de M. Michel Gervais, commissaire de la circonscription, de Jean-Pierre Picard, commissaire et de madame Marie-Dominique Taillon, directrice générale de la CSMV.

Michel Gervais, Jean-Pierre Picard, Carole Lavallée, Marie-Dominique Taillon, Christine Lavoie, Doreen Assadd, Christian Gaudette

L’école Marcelle-Gauvreau, qui compte présentement 554 élèves, a ouvert ses portes à la rentrée 2016. Elle possède présentement quatre classes de niveau préscolaire et 24 classes de niveau primaire. Malgré sa construction récente, l’espace requis pour accueillir la clientèle grandissante dans le secteur n’est pas suffisant pour combler les besoins. Ainsi, grâce à une subvention de 10,6 M $ du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES), les travaux permettront l’ajout de deux locaux de préscolaire et de 12 locaux du primaire. Ces travaux s’échelonneront au cours des prochains mois afin d’être complétés pour la prochaine rentrée soit en septembre 2019.

Madame Carole Lavallée, présidente de la CSMV a déclaré : « Avec l’importante croissance démographique que connaît le territoire de la Commission scolaire, notamment en ce qui concerne la ville de Brossard, il est nécessaire de mettre œuvre des solutions pour répondre aux besoins de tous nos élèves. Cet agrandissement d’école est une illustration concrète des nombreuses actions posées par la Commission scolaire pour accueillir ses élèves actuels et futurs du territoire. Aujourd’hui, nous marquons le coup d’envoi des travaux en présence des élus municipaux, particulièrement de la mairesse de Brossard, Mme Doreen Assaad, et de commissaires de la Commission scolaire », a-t-elle ajouté.

La CSMV reçoit 1 500 nouveaux élèves par année ce qui représente un véritable défi pour l’organisation. Rappelons qu’en plus du développement résidentiel, l’immigration est un des autres facteurs principaux de la croissance du nombre de ses élèves.

 Agrandissement de l’école Georges-P.-Vanier

Une deuxième école située à Brossard, soit l’école Georges-P.-Vanier, sera également agrandie prochainement grâce à une subvention de 11,5 millions $ du ministère de l’Éducation. À terme, deux classes de niveau préscolaire et 12 classes de niveau primaire, ainsi que tous les autres locaux requis pour ce type d’agrandissement, seront ajoutés à l’école pour répondre aux besoins des élèves du secteur. De plus, toujours dans la ville Brossard, les locaux laissés vacants par le départ de l’école alternative Tourterelle, qui déménagera dans un nouveau bâtiment à Greenfield Park, seront réaménagés de façon à accueillir la clientèle de l’école Sainte-Claire dès la rentrée 2019.

Il est à noter que ces agrandissements s’inscrivent parmi les nombreuses autres demandes adressées par la CSMV auprès du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES), au cours des dernières années, en vue de répondre à la croissance exponentielle de la population scolaire de l’ensemble de son territoire.

Christian Gaudette, Doreen Assaad, Carole Lavallée, Jean-Pierre Picard, Marie-Dominique Taillon, Christine Lavoie, Michel Gervais

 À propos de la Commission scolaire Marie-Victorin

Depuis 20 ans, soit le 1er juillet 1998, la CSMV offre des services éducatifs à la population des villes de Brossard, de Saint Lambert et de Longueuil (arrondissements de Greenfield Park, de Saint-Hubert et du Vieux-Longueuil). Elle scolarise annuellement plus de 41 000 élèves, ce qui la positionne parmi les plus importantes commissions scolaires au Québec. La clientèle issue de l’immigration représente 53 % de la population scolaire et provient de 80 pays. 31,1 % des élèves n’ont pas le français comme langue maternelle. Par ailleurs, la CSMV est l’un des plus importants employeurs de la Rive-Sud avec plus de 4 500 employés réguliers qui contribuent à sa mission éducative. Elle gère un budget de plus de 450 millions de dollars.

– 30 –

Source : Secteur des communications

Dans la même catégorie :