Des états financiers équilibrés pour la Commission scolaire Marie-Victorin

Longueuil, le 24 octobre 2018 — Le Conseil des commissaires de la Commission scolaire Marie‑Victorin (CSMV) a rendu publics les états financiers 2017-2018 lors de sa séance du 23 octobre. Avec des revenus de 430 840 601 $ et des dépenses de 430 513 383 $, l’année scolaire 2017-2018 se conclut par un surplus de 327 218 $. Tout comme l’an dernier, cela équivaut à un équilibre budgétaire.

La présidente de la CSMV, Carole Lavallée, fait valoir que ces résultats sont exceptionnels et que le Conseil des commissaires, qui doit veiller à la gestion efficace de la CSMV, s’en réjouit.

« Cependant, poursuit-elle, le Conseil des commissaires constate que de nombreux défis nous attendent et qu’il faut renouveler nos demandes au nouveau gouvernement. Les prochains mois – comprenant le dépôt du budget du gouvernement — seront, pour nous, révélateurs.  Nous pourrons alors constater ensemble si les intentions manifestées lors de la campagne électorale se matérialiseront, soit voir le secteur de l’éducation devenir la priorité gouvernementale et faire les plus belles écoles au monde. Les investissements qui seront ainsi annoncés devraient donc traduire ces engagements. »

Elle ajoute, « il faut rappeler que nous avons accueilli 1217 élèves de plus en 2017-2018 comparativement à l’année précédente. Cette année, soit pour 2018-2019, ce sont 1563 nouveaux élèves qui sont inscrits à la CSMV et cette croissance exceptionnelle se répétera dans les années à venir. Tous les agrandissements de bâtiments existants qui pouvaient être envisagés sont déjà réalisés ou sont en voie de l’être. Nous avons donc besoin de nouvelles écoles et de terrains pour les construire.

« Avec mes collègues du Conseil des commissaires, nous avons d’ailleurs fait état, le 12 septembre dernier, des défis prioritaires et des pistes de solution pour le nouveau gouvernement en place, afin que nous puissions assurer le développement du plein potentiel de tous les élèves et ce faisant, leur réussite. Je rappelle que nous souhaitons voir le gouvernement s’attaquer aux défis suivants : la pénurie de personnel et d’espace, le soutien des nouveaux enseignants, la valorisation de la profession enseignante et le rehaussement de la qualité des infrastructures scolaires. Pour cela, le Conseil des commissaires offre au nouveau gouvernement tout son soutien et tout son appui en partageant les connaissances et l’expertise acquises à ce titre.

À propos de la Commission scolaire Marie-Victorin

Depuis 20 ans, soit le 1er juillet 1998, la CSMV offre des services éducatifs à la population des villes de Brossard, de Saint-Lambert et de Longueuil (arrondissements de Greenfield Park, de Saint-Hubert et du Vieux-Longueuil). Elle scolarise annuellement plus de 37 000 élèves, ce qui la positionne parmi les plus importantes commissions scolaires au Québec. La clientèle issue de l’immigration représente 53 % de la population scolaire et provient de 148 pays. 31,1 % des élèves n’ont pas le français comme langue maternelle. Par ailleurs, la CSMV est l’un des plus importants employeurs de la Rive-Sud avec plus de 4 500 employés réguliers qui contribuent à sa mission éducative. Elle gère un budget de plus de 450 millions de dollars.

Le rapport financier 2017-2018 est disponible sur le site Internet de la Commission scolaire Marie-Victorin. Pour y accéder : www.csmv.qc.ca.

Dans la même catégorie :