Nomination de Ghislain Plourde et de Marc-André Petit aux postes de directeurs généraux adjoints à la Commission scolaire Marie-Victorin

Longueuil, le 5 juin 2018 – C’est dans un esprit de complémentarité que Ghislain Plourde et Marc-André Petit ont été nommés directeurs généraux adjoints par le Conseil des commissaires de la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV) à sa séance publique du mardi 5 juin dernier.

Ghislain Plourde

M. Ghislain Plourde possède plus de 20 ans d’expérience en éducation. Depuis 2004, il a occupé des postes de directeur ou de directeur adjoint d’écoles primaires et secondaires de la Commission scolaire des Affluents. C’est comme enseignant à la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries qu’il a débuté sa carrière en éducation, soit de 1997 à 2003. En plus d’assumer les fonctions de directeur d’une école secondaire, M. Plourde est chargé de cours à la maîtrise en administration de l’Université de Montréal où il enseigne la gestion des ressources financières et matérielles, depuis 2011. Il possède un Baccalauréat d’éducation au préscolaire et d’enseignement au primaire de l’Université du Québec à Trois-Rivières ainsi qu’une maîtrise en administration de l’éducation de l’Université de Montréal.

M. Plourde a déclaré : « C’est avec une grande fierté que je me joins à la grande famille de la CSMV. C’est pour moi un retour aux sources puisque j’ai effectué mon premier stage en enseignement à l’école primaire Gaétan-Boucher de l’arrondissement Saint-Hubert. Je m’engage auprès des parents, du personnel des établissements et du centre administratif, des collègues de la Direction générale et envers le Conseil des commissaires à placer l’intérêt des élèves au premier chef de toutes mes actions et de travailler en collégialité avec les membres de l’équipe pour réaliser notre mission éducative. »

Marc-André Petit

M. Marc-André Petit œuvre depuis plus de 17 années à la Commission scolaire Marie-Victorin, dont huit années à titre de gestionnaire dans des postes de directeur ou de directeur adjoint d’écoles primaires et secondaires.  M. Petit a notamment contribué au développement de l’organisation par sa participation au projet des écoles innovatrices Tourterelle et de l’Agora, dont la relocalisation est prévue à Greenfield Park. Également, il a contribué aux divers projets de développement technologique en vue de l’implantation d’une culture de données dans toute la Commission scolaire. Il détient un diplôme de deuxième cycle en administration scolaire de l’Université de Sherbrooke, un baccalauréat en enseignement de l’éducation physique de l’Université de Montréal ainsi qu’une certification en enseignement préscolaire et primaire de l’Université du Québec à Montréal.

M. Petit a tenu à remercier le Conseil des commissaires de la confiance témoignée et a indiqué que c’est avec joie qu’il se joint à l’équipe de la Direction générale.  « C’est dans un souci d’écoute et de collaboration que je m’engage auprès des différents acteurs à œuvrer à la réussite des élèves et à m’investir complètement auprès de l’organisation afin de soutenir la mise en place du plan d’engagement vers la réussite » a ajouté M. Petit.

Nombreux défis à venir

La présidente de la CSMV, madame Carole Lavallée, a accueilli MM. Petit et Plourde avec enthousiasme : « Les compétences et les expériences respectives des nouveaux directeurs généraux adjoints sont en complémentarité avec celles de l’équipe de la direction générale en place. Les nombreux défis de la CSMV profilent la nature des mandats qui leur seront confiés.  Les membres du Conseil des commissaires leur offrent confiance et soutien. »

L’entrée en fonction de MM. Petit et Plourde sera effective le 25 juin 2018.

À propos de la Commission scolaire Marie-Victorin

La CSMV offre des services éducatifs à la population des villes de Brossard, de Saint‑Lambert et de Longueuil (arrondissements de Greenfield Park, de Saint-Hubert et du Vieux-Longueuil). Elle scolarise annuellement plus de 36 500 élèves, ce qui la positionne parmi les plus importantes commissions scolaires au Québec. La clientèle issue de l’immigration représente 52 % de la population scolaire et provient de 80 pays. 31,1 % des élèves n’ont pas le français comme langue maternelle. Par ailleurs, la CSMV est l’un des plus importants employeurs de la Rive-Sud avec ses 4 319 employés réguliers qui contribuent à sa mission éducative. Elle gère un budget de plus de 420 millions de dollars.

 

-30-

 

Source et renseignements :

Secteur des communications

Dans la même catégorie :