Deux nouvelles commissaires à la CSMV

Longueuil, le 18 juin 2018 Le Conseil des commissaires de la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV) a procédé à la nomination d’une nouvelle commissaire au cours de sa séance extraordinaire du 12 juin. Madame Nicole Leblanc a ainsi été nommée commissaire de la circonscription 9. Cette nomination par le Conseil découle des obligations prévues à la Loi sur les élections scolaires, à la suite de la démission d’un membre, en l’occurrence de M. Alain Riendeau.

Pour madame Leblanc, il s’agit d’un retour comme membre du Conseil des commissaires à la CSMV puisqu’elle a occupé ces fonctions durant plusieurs années, de 1998 à 2014.

En plus de la nomination de madame Leblanc, une nouvelle commissaire participait également à son premier Conseil mardi soir, cette fois-ci à titre de commissaire représentant le comité de parents. Madame Guylaine Charron a en effet été nommée par le comité de parents le 11 juin dernier comme représentante du secondaire au sein du Conseil, en remplacement de M. Bruno Marcoux.  Madame Charron est membre du conseil d’établissement de l’école secondaire Jacques-Rousseau depuis deux ans.

La Commission scolaire leur souhaite la bienvenue au sein de l’organisation.

On peut retrouver tous les membres du Conseil des commissaires et leurs coordonnées sur le site web, dans la section Vie démocratique, Conseil des commissaires.

Madame Nicole Leblanc, commissaire de la circonscription 9

Madame Guylaine Charron, commissaire représentant le comité de parents

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À propos de la Commission scolaire Marie-Victorin

La CSMV offre des services éducatifs à la population des villes de Brossard, de Saint‑Lambert et de Longueuil (arrondissements de Greenfield Park, de Saint-Hubert et du Vieux-Longueuil). Elle scolarise annuellement plus de 36 500 élèves, ce qui la positionne parmi les plus importantes commissions scolaires au Québec. La clientèle issue de l’immigration représente 52 % de la population scolaire et provient de 80 pays. 31,1 % des élèves n’ont pas le français comme langue maternelle. Par ailleurs, la CSMV est l’un des plus importants employeurs de la Rive-Sud avec ses 4 319 employés

-30-

Source et renseignements :

Secteur des communications

Dans la même catégorie :