Visite du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Sébastien Proulx à l’École régionale du Vent-Nouveau

Longueuil, le 11 décembre 2017 – Lundi dernier, le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, était de passage de l’École régionale du Vent-Nouveau, à Saint-Hubert.  Ce dernier a assisté à la préparation des petits déjeuners et à leur distribution dans les classes en plus de faire une visite de l’école.  Cette visite s’est faite en compagnie de la présidente de la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV), madame Carole Lavallée, de M. Anthony Bellini, directeur général de la CSMV en plus de mesdames Lyne Courtemanche et Violaine Castonguay, respectivement directrice et directrice adjointe de l’école. Il a pu également rencontrer des élèves et des +membres du personnel de l’école et ainsi être témoin du travail de ces personnes engagées auprès de leurs élèves.

« J’ai eu la chance de rencontrer ce matin les élèves et le personnel de l’École régionale du Vent-Nouveau, située à Saint-Hubert. J’ai pu rencontrer une équipe-école dévouée envers les élèves et très attentive aux besoins de ces derniers. J’ai aussi été témoin de solidarité et d’entraide entre les jeunes eux-mêmes, notamment par la distribution des déjeuners en collaboration avec le Club des petits déjeuners. C’est une fierté de constater l’engagement de tous pour la réussite éducative des jeunes en difficulté. »

L’École régionale du Vent-Nouveau, une école secondaire spécialisée fréquentée par 147 élèves, accueille des jeunes de 12 à 21 ans atteints d’une déficience intellectuelle moyenne à profonde, d’un trouble envahissant du développement ou d’une déficience motrice grave associée à une déficience intellectuelle moyenne à sévère.  Les élèves proviennent de cinq commissions scolaires de la Rive-Sud : Commission scolaire Marie-Victorin, Commission scolaire des Patriotes, Commission scolaire de Sorel, Commission scolaire des Grandes-Seigneuries et Commission scolaire Vallée-des-Tisserands. La principale mission de l’école est d’amener chacun de leurs élèves à développer leur autonomie, et ce, à plusieurs niveaux.

Mis en œuvre depuis décembre 2016 à la demande de la directrice Lyne Courtemanche et avec le concours du personnel enseignant, le projet du Club des petits déjeuners a été adapté aux besoins spécifiques de l’établissement. La formule choisie ici est de livrer les petits déjeuners en classe.

Tous les jours, chacun des élèves de l’école reçoit un déjeuner préparé par les sept élèves de la classe de Mme Annie Lelièvre, avec sa participation et celle de l’éducatrice spécialisée, Mme Danielle Latendresse. La distribution est pour l’ensemble des élèves, un moment précieux. Pour Alexandre, Be-Melissa, Frédéric, Marilou, Samuel, Sarah-Isabelle et Marylou, il s’agit d’une activité qui leur procure un immense sentiment de fierté. Le rôle que chacun joue dans cette initiative a le mérite de développer plusieurs apprentissages, d’intégrer des notions de français, de mathématiques, d’habiletés au travail et de vie en société ainsi que de stimuler l’autonomie, la confiance en soi et le sens des responsabilités.

Pour plus de détails sur l’École régionale du Vent-Nouveau, visitez le : http://du-vent-nouveau.ecoles.csmv.qc.ca/

La Commission scolaire Marie-Victorin

La CSMV offre des services éducatifs à la population des villes de Brossard, de Saint‑Lambert et de Longueuil (arrondissements de Greenfield Park, de Saint-Hubert et du Vieux-Longueuil). Elle scolarise annuellement plus de 36 500 élèves, ce qui la positionne parmi les plus importantes commissions scolaires au Québec. La clientèle issue de l’immigration représente 53,1 % de la population scolaire et provient de 80 pays. Plus de 29 % des élèves n’ont pas le français comme langue maternelle. Par ailleurs, la CSMV est l’un des plus importants employeurs de la Rive-Sud avec ses 4 500 employés réguliers qui contribuent à sa mission éducative. Elle gère un budget de 419 millions de dollars.

-30-

Sources : secteur des communications

Dans la même catégorie :