La future école d’hôtellerie à Longueuil en construction

Longueuil, le 4 décembre 2017 – La présidente de la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV), madame Carole Lavallée, a souligné, le 4 décembre, le début des travaux de la future école d’hôtellerie à Longueuil, en présence de mesdames Sylvie Grenier, attachée politique de Diane Lamarre, députée de Taillon, Sylvie Parent, mairesse de Longueuil, Nathalie Boisclair, conseillère municipale et Marie-Dominique Taillon, directrice générale adjointe de la CSMV.

Avec son Centre de formation professionnelle Jacques-Rousseau, qui possède une offre de services dans le secteur de l’alimentation, la CSMV était toute désignée pour porter le projet d’une école d’hôtellerie. Les programmes du secteur d’alimentation et tourisme sont toujours des programmes attirants pour les diverses clientèles et la popularité de ces secteurs se traduit par un nombre important de demandes d’admission.

La future école d’hôtellerie permettra également d’offrir, dans ses lieux, de la formation continue auprès d’entreprises soucieuses de rehausser les compétences de leurs employés. De plus, le secteur bio-alimentaire étant, selon Emploi-Québec, un créneau ACCORD en Montérégie, il s’avère important de conjuguer nos efforts afin de faire face aux défis des emplois de notre territoire.

Les travaux de construction de cet immeuble d’une superficie de 5 025 m² permettront d’accueillir l’ensemble des programmes d’études en formation professionnelle du domaine de l’alimentation actuellement offert au Centre de formation professionnelle Jacques-Rousseau.  Située sur le chemin de la Savane, la future école d’hôtellerie permettra d’accueillir environ 700 élèves au total pendant l’année, ce qui représentera une légère augmentation. La rentrée des élèves est prévue pour à l’automne 2019.

La Commission scolaire Marie-Victorin

La CSMV offre des services éducatifs à la population des villes de Brossard, de Saint‑Lambert et de Longueuil (arrondissements de Greenfield Park, de Saint-Hubert et du Vieux-Longueuil). Elle scolarise annuellement plus de 36 500 élèves, ce qui la positionne parmi les plus importantes commissions scolaires au Québec. La clientèle issue de l’immigration représente 53,1 % de la population scolaire et provient de 80 pays. Plus de 29 % des élèves n’ont pas le français comme langue maternelle. Par ailleurs, la CSMV est l’un des plus importants employeurs de la Rive-Sud avec ses 4 500 employés réguliers qui contribuent à sa mission éducative. Elle gère un budget de 419 millions de dollars.

 

-30-

 

Sources :                    secteur des communications

Dans la même catégorie :