CSMV : Les états financiers présentent un équilibre budgétaire

Longueuil, le 24 octobre 2017 — Le Conseil des commissaires de la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV) a reçu les états financiers 2016-2017 lors de sa séance du 24 octobre. Avec des revenus de 403 058 829 $ et des dépenses de 389 134 804 $, l’année scolaire 2016 2017 se conclut par un surplus de 13 924 025 $. Il faut noter que ce surplus inclut un élément spécial et non récurrent, soit un gain sur échange de deux terrains pour un total de 8 361 872 $. Le surplus opérationnel se situe donc à 5 562 153 $, soit 1,38 % des revenus. Tout comme l’an dernier, cela équivaut à un équilibre budgétaire.

La présidente de la CSMV, Carole Lavallée, fait valoir que les réinvestissements annoncés s’inscrivent dans un contexte où des compressions récurrentes imposées par le passé provoquent encore des effets. Au nom des membres du Conseil des commissaires, elle tient à rappeler que ces effets perdurent et qu’il n’y a pas de réinvestissement majeur : « Comme je le disais lors de l’adoption du présent budget, il s’agit essentiellement d’un rattrapage. Le contexte de gestion demeure extrêmement exigeant. Présenter un budget et des états financiers qui traduisent une situation d’équilibre représente un défi puisque le contexte actuel revêt à la fois un caractère précaire et contraignant. Ainsi, il est encourageant de constater que la CSMV a été en mesure de présenter un léger surplus opérationnel qui représente en soi, un équilibre. Et cela s’est fait tout en composant avec les besoins grandissants de notre clientèle. Les membres du Conseil des commissaires demandent que le ministère de l’Éducation poursuive ces réinvestissements en éducation puisque les coupes ont fragilisé le milieu scolaire ».

Il importe de souligner que, pour l’année scolaire 2016-2017, les activités administratives ne représentent que 3,87 % des dépenses. Ces activités comprennent des services aux élèves, notamment la coordination du transport des élèves, la planification des travaux de réfection des écoles, le paiement de leurs factures, le fonctionnement des conseils d’établissement, la gestion des réseaux informatiques des écoles, la préparation de la paie pour l’ensemble des membres du personnel œuvrant dans les établissements (par exemple : personnel enseignant, orthopédagogues, éducateurs et éducatrices des services de garde, etc.).

À propos de la Commission scolaire Marie-Victorin
La CSMV offre des services éducatifs à la population des villes de Brossard, de Saint-Lambert et de Longueuil (arrondissements de Greenfield Park, de Saint-Hubert et du Vieux-Longueuil). Elle scolarise annuellement plus de 36 500 élèves, ce qui la positionne parmi les plus importantes commissions scolaires au Québec. La clientèle issue de l’immigration représente 53,1 % de la population scolaire et provient de 80 pays. Plus de 29 % des élèves n’ont pas le français comme langue maternelle. Par ailleurs, ce sont 4 500 employés réguliers qui contribuent à sa mission éducative. La CSMV, avec un budget de 419 millions de dollars cette année, est l’un des plus importants employeurs de la Rive-Sud.

Le rapport financier 2016-2017 est disponible sur le site Internet de la Commission scolaire Marie-Victorin. Cliquez ici pour y accéder.

 

Dans la même catégorie :