Lutte à la propagation de l’agrile du frêne – Abattage d’arbres malades

576568970

576568970

La CSMV a procédé à l’inspection des arbres situés sur le terrain de tous ses établissements.

Les arbres ont tous été caractérisés et les résultats d’analyse par un ingénieur forestier a démontré que certains d’entre-eux sont des frênes gravement touchés par l’agrile du frêne. Nous n’avons donc d’autre choix que de les abattre afin d’éviter la prolifération de cette maladie. Cette opération, qui s’inscrit dans la lutte à la propagation de l’agrile du frêne sur le territoire.

En effet, ces abattages visent à éradiquer les foyers d’infestation afin de protéger les autres frênes qui composent notre patrimoine arboricole. Quelques autres arbres présentent des défauts structurels et doivent être abattus de façon préventive. Certains autres arbres subiront un élagage pour permettre aux arbres en vie de reprendre vigueur et leur permettre une durée de vie accrue.

Les arbres malades doivent être abattus en hiver en raison d’une interdiction de la Ville d’abattre ou d’élaguer des frênes du 15 mars au 1er octobre. Soucieuse de préserver ses espaces verts, la CSMV verra à replanter des arbres de différentes essences sur les terrains des établissements, dès l’été 2017.

Au cours des prochaines années, 266 arbres devront être abattus par ordre de priorité, dont 55 arbres, dès cet hiver.

Dans la même catégorie :