Journées de la persévérance scolaire – Une rencontre pour expliquer le rôle des intervenants communautaires scolaires interculturels

Longueuil, le 23 février 2016 – Dans le cadre des activités entourant les Journées de la persévérance scolaire, une rencontre a été tenue le 17 février dernier, à l’intention de partenaires du secteur de Brossard pour qu’ils puissent en apprendre davantage sur toutes les particularités d’un projet visant à faciliter l’intégration des élèves issus de l’immigration dans les établissements scolaires, et ce, grâce à la présence d’intervenants communautaires scolaires interculturels (ICSI) au sein de la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV). Cette présentation, tenue à l’initiative de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de l’agglomération de Longueuil qui est un partenaire financier du projet, a permis de mettre en lumière le travail effectué par l’intervenant œuvrant notamment dans le secteur de Brossard. Les personnes ainsi rassemblées ont pu constater l’apport des ICSI dans l’intégration des élèves issus de l’immigration. Le maire de Brossard, Paul Leduc, la présidente de la Commission scolaire, Carole Lavallée ainsi que le commissaire de la circonscription, Michel Gervais, participaient à cette rencontre qui avait lieu  à la Maison internationale de la Rive-Sud.

Un important soutien pour l’élève, l’école, la famille et la communauté
Travaillant au sein d’un organisme communautaire autonome, l’ICSI possède une bonne connaissance du milieu scolaire ainsi qu’une expertise en immigration. Bien au fait des réalités propres aux familles immigrantes, l’ICSI peut créer des liens entre le jeune immigrant, sa famille, le personnel de l’école et les intervenants du milieu et agir comme conseiller sur le plan interculturel auprès des acteurs communautaires et institutionnels. Bref, il apporte un important soutien aux équipes dans les écoles.

Ce projet, qui bénéficie entre autres du support financier de la CSMV, a vu le jour en septembre 2013.  En effet, depuis ce temps, les écoles ont pu compter sur la présence de deux intervenantes, soit Alice Dreimanis de Vision Inter-Cultures (secteur Longueuil) et Saloua Hassoun de la Maison internationale de la Rive-Sud (secteurs Saint-Lambert et Brossard). Elles ont ainsi le mandat de faire le lien entre l’école, la famille et la communauté. Un troisième ICSI, David Niyongabo, de Vision Inter-Cultures, s’est également joint à ce tandem depuis le mois d’octobre dernier. Tout comme ses consœurs, il visite les écoles de la CSMV et il a pour rôle de faciliter l’intégration des jeunes issus de l’immigration, notamment en répondant aux besoins des milieux et des familles de ces élèves.

Dans le contexte actuel où la Commission scolaire Marie-Victorin accueille de plus en plus d’élèves issus de l’immigration, l’apport de ces intervenants apparait comme un atout précieux pour le milieu éducatif. Il importe de souligner que la clientèle issue de l’immigration représente 49,1 % de la population scolaire de la CSMV et que 29 % des élèves n’ont pas le français comme langue maternelle.

ACSI-MIRS_Web

À l’arrière : Michel Gervais, commissaire à la CSMV, Pierre Faubert, membre du C.A. de la MIRS, Miguel Del Rio, membre du C.A. de la MIRS, Carole Lavallée, présidente de la CSMV, Paul Leduc, maire de Brossard, Sylvie Grenier, directrice générale de la CRÉ de l’agglomération de Longueuil (CREAL), Francine Raymond, conseillère municipale de Brossard, Martin Turbide, directeur adjoint, CRÉAL, Virginia Cisneros, chef de département à la MIRS, et Paule Dallaire, directrice adjointe au Service des ressources éducatives à la CSMV. À l’avant : Valérie Perreault, orthopédagogue à la CSMV, Saloua Hassoun, ICSI à la MIRS et Andreja Celtorius, directrice adjointe à l’école secondaire Antoine-Brossard (CSMV).

-30-

 Source : secteur des communications


 

Dans la même catégorie :