Pour une chaîne humaine contre les compressions en éducation

Longueuil, le 1er septembre 2015 – La présidente de la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV), Carole Lavallée,  ainsi que plusieurs commissaires participaient ce matin à une chaîne humaine autour des écoles de la Commission scolaire pour dénoncer les compressions budgétaires du gouvernement actuel.

Chaîne_WebGaetanBoucher

« Notre rôle comme commissaire est d’agir dans l’intérêt des élèves et de la population desservie par la Commission scolaire et de contribuer à l’avancement de la société par l’éducation. L’éducation est un investissement et non pas une dépense. »  a-t-elle déclaré.

La CSMV s’est vu imposer de nouvelles compressions de l’ordre de 11,9 millions de dollars (incluant la perte de la subvention de péréquation de 4 millions pour la taxe scolaire) qui s’ajoutent aux 5 millions du déficit antérieur.  Les commissaires ont dénoncé publiquement ces coupes qui auront inévitablement un impact sur la hauteur des services offerts aux élèves à compter de l’année 2015-2016.

Madame Lavallée a toutefois tenu à souligner que : « Nous avons présenté les orientations de ce  budget et nous les avons expliquées. Toutefois, le Conseil des commissaires ne les défend pas parce qu’elles sont  associées à des décisions qui vont à l’encontre de notre vision de l’éducation. »

Carole Lavallée s’est présentée  à 8 h à l’école Gaétan-Boucher à Saint-Hubert (4850 boul. Westley) avec le commissaire de la circonscription, Alain Riendeau.  Le vice-président, Michel Gervais, était à l’école Saint-Laurent et la commissaire Paule Froment, à l’école Paul-Chagnon.

– 30 –

Renseignement : secteur des communications

Dans la même catégorie :