fbpx

Principales décisions adoptées par le Conseil des commissaires – Séance du 24 mars 2015

Composition des conseils d’établissement

Le Conseil des commissaires a approuvé le changement dans la composition des conseils d’établissement de trois écoles primaires afin que cette composition corresponde mieux à la réalité de chacune. Ainsi, la composition des conseils d’établissement des écoles primaires du Tournesol, du Jardin- Bienville et de Paul-De Maricourt a été modifiée.

Les conseils d’établissement des écoles sont composés de parents, de membres du personnel, de membres de la communauté et d’élèves (dans les écoles secondaires de 2e cycle) et exercent des pouvoirs touchant aux vies pédagogique et administrative de l’école.

Tous les ans, le Conseil des commissaires a le pouvoir d’approuver les changements dans la composition du conseil d’établissement à l’égard du nombre de représentants qui y siègent.

Répartition des services éducatifs offerts en 2015-2016

À la suite d’une consultation menée notamment auprès du Comité de parents, le Conseil des commissaires a approuvé le Projet de répartition des services éducatifs offerts dans les écoles primaires et secondaires du territoire pour l’année scolaire 2015-2016, tel qu’il doit être fait chaque année. Il s’agit des services pouvant être offerts par les écoles si le nombre d’élèves est suffisant.

La répartition des services éducatifs offerts dans les écoles primaires et secondaires détermine notamment la localisation des classes spécialisées dans les écoles primaires et secondaires.

Le projet de localisation des classes spécialisées de l’année scolaire 2015-2016 pourrait subir certaines modifications à la suite du résultat des études de besoins réalisées au printemps 2015.

Adoption des budgets révisés de tous les établissements

Le Conseil des commissaires a dû approuver exceptionnellement, cette année, les budgets révisés des établissements en raison des compressions budgétaires que la CSMV a subies. Ainsi, les budgets révisés de tous les établissements sont maintenant approuvés. Il n’en manquait que quatre qui n’avaient pu l’être au Conseil des commissaires de février dernier.

Dans la même catégorie :