Nouvelle école primaire à Brossard : La CSMV se veut prévoyante et envisage un scénario alternatif en cas de retard au niveau de la livraison de l’édifice

La Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV) travaille depuis plusieurs mois à la construction de l’immeuble qui abritera la nouvelle école primaire de Brossard au 8500, rue de Londres. Aussi, la CSMV entend bien les prévisions de l’entrepreneur en construction qui met tout en œuvre pour respecter l’échéancier prévu. En même temps, comme l’ouverture de la nouvelle école implique des centaines d’élèves et plusieurs membres du personnel, elle se doit de prévoir une organisation scolaire responsable qui tient compte de toutes les éventualités.

En effet, comme ce projet de construction est ambitieux et que les délais sont serrés, la CSMV envisage un scénario alternatif en cas de retard au niveau de la livraison de l’édifice. Ce scénario ne sera mis en œuvre qu’en cas de nécessité, soit si des imprévus devaient perturber le bon déroulement des travaux de construction.

Un scénario de relocalisation temporaire des élèves est donc envisagé. Celui-ci vise à assurer la plus grande stabilité des élèves et des membres du personnel de la nouvelle école. Il prévoit :

  • la scolarisation des élèves de la 1re à la 6e année du primaire dans des locaux de classe disponibles des écoles primaires Guillaume-Vignal et Charles-Bruneau et dans des installations temporaires situées sur le site de ces deux écoles. La répartition des élèves serait faite en fonction de leur école de secteur actuelle (2013-2014).
  • la scolarisation des élèves du préscolaire à l’annexe de l’école Georges-P.-Vanier, entièrement dédiée au préscolaire, située au 5095, rue Aurèle, à Saint-Hubert.

Dans chacun de ces cas, l’orientation privilégiée est d’associer chaque membre du personnel de la nouvelle école aux élèves avec lesquels ils travailleront tout au cours de l’année.

Par ailleurs, l’organisation scolaire de la nouvelle école est bien amorcée et son ouverture se fera comme prévu à la rentrée 2014, et ce, même s’il devait y avoir une relocalisation temporaire des élèves dans d’autres édifices. D’ailleurs, la nouvelle directrice de l’école est nommée : il s’agit de madame Nathalie Ouellet que plusieurs parents connaissent bien puisqu’elle est directrice de l’école Charles-Bruneau.

Le Conseil des commissaires, la Direction générale et les services administratifs concernés de la CSMV suivent de façon rigoureuse l’évolution du chantier et les différentes étapes qui entourent la préparation de la rentrée scolaire des élèves et du personnel afin qu’elle soit le plus harmonieuse possible. Les parents seront tenus informés de l’état de la situation.

Dans la même catégorie :